Спектакль "Лорецаччо", оригинальная версия

42

GENTILHOMME

        La perle des maris, en vйritй! Avaler ainsi une couleuvre aussi longue que

lArno, cela sappelle avoir lestomac bon.

PREMIER GENTILHOMME

        Je sais que cela fait parler, - cependant je ne te conseillerais pas

daller lui en parler а lui-mкme; il est de la premiиre force а toutes les

armes, et les faiseurs de calembours craignent lodeur de son jardin.

DEUXIEME GENTILHOMME

        Si cest un original, il ny a rien а dire.

        Ils sortent.

ACTE V, SCENE IV

Une auberge. Entrent PIERRE STROZZI et UN MESSAGER. PIERRE

        Ce sont ses propres paroles?

LE MESSAGER

        Oui, Excellence; les paroles du roi lui-mкme.

PIERRE

        Cest bon.

        Le messager sort.

        Le roi de France protйgeant la libertй de lItalie, cest justement comme

un voleur protйgeant contre un autre voleur une jolie femme en voyage. Il la

dйfend jusquа ce quil la viole. Quoi quil en soit, une route souvre devant

moi, sur laquelle il y a plus de bons grains que de poussiиre. Maudit soit ce

Lorenzaccio, qui savise de devenir quelque chose! Ma vengeance ma glissй entre

les doigts comme un oiseau effarouchй; je ne puis plus rien imaginer ici qui

soit digne de moi. Allons faire une attaque vigoureuse au bourg, et puis

laissons lа ces femmelettes qui ne pensent quau nom de mon pиre, et qui me

toisent toute la journйe pour chercher par oщ je lui ressemble. Je suis nй pour

autre chose que pour faire un chef de bandits.

        Il sort.

ACTE V, SCENE V

Une place. - Florence. LORFEVRE et LE MARCHAND DE SOIE, assis. LE MARCHAND

        Observez bien ce que je dis; faites attention а mes paroles. Le feu duc

Alexandre a йtй tuй lan 1536, qui est bien lannйe oщ nous sommes. Suivez-moi

toujours. Il a donc йtй tuй lan 1536; voilа qui est fait. Il avait vingt-six

ans; remarquez-vous cela? mais ce nest encore rien; il avait donc vingt-six

ans; bon. Il est mort le 6 du mois; ah! ah! saviez-vous ceci? nest-ce pas

justement le 6 quil est mort? Ecoutez maintenant. Il est mort а six heures de

la nuit. Quen pensez-vous, pиre Mondella? Voilа de lextraordinaire, ou je ne

my connais pas. Il est donc mort а six heures de la nuit. Paix! ne dites rien

encore. Il avait six blessures. Eh bien! cela vous frappe-t-il а prйsent? Il

avait six blessures, а six heures de la nuit, le 6 du mois, а lвge de vingt-six

ans, lan 1536. Maintenant, un seul mot: il avait rйgnй six ans.

LORFEVRE

        Quel galimatias me faites-vous lа, voisin?

LE MARCHAND

        Comment! comment! vous кtes donc absolument incapable de calculer? vous ne

voyez pas ce qui rйsulte de ces combinaisons surnaturelles que jai lhonneur de

vous expliquer?

LORFEVRE

        Non, en vйritй, je ne vois pas ce qui en rйsulte.

LE MARCHAND

        Vous ne le voyez pas? Est-ce possible, voisin, que vous ne le voyiez pas?

LORFEVRE

        Je ne vois pas quil en rйsulte la moindre des choses. A quoi cela peut-il

nous кtre utile?

LE MARCHAND

        Il en rйsulte que six Six ont concouru а la mort dAlexandre. Chut! ne

rйpйtez pas ceci comme venant de moi. Vous savez que je passe pour un homme sage

et circonspect; ne me faites point de tort, au nom de tous les saints! La chose

est plus grave quon ne pense, je vous le dis comme а un ami.

LORFEVRE

        Allez vous promener; je suis un homme vieux, mais pas encore une vieille

femme. Le Cфme arrive aujourdhui, voilа ce qui rйsulte le plus clairement de

notre affaire; il nous est poussй un beau dйvideur de paroles dans votre nuit de

six Six. Ah! mort de ma vie! cela ne fait-il pas honte? Mes ouvriers, voisin,

les derniers de mes ouvriers, frappaient avec leurs instruments sur les tables,

en voyant passer les Huit, et ils leur criaient: "Si vous ne savez ni ne pouvez

agir, appelez-nous, qui agirons".

LE MARCHAND

        Il ny a pas que les vфtres qui aient criй; cest un vacarme de paroles

dans la ville comme je nen ai jamais entendu, mкme par ouп-dire.

LORFEVRE

        On demande les boules (Note 6); les uns Les uns courent aprиs les soldats,

les autres aprиs le vin quon distribue; et ils sen remplissent la bouche et la

cervelle, afin de perdre le peu de sens commun et de bonnes paroles qui

pourraient leur rester.

LE MARCHAND

        Il y en a qui voulaient rйtablir le Conseil, et йlire librement un

gonfalonier, comme jadis.

LORFEVRE

        Il y en a qui voulaient, comme vous dites; mais il ny en a pas qui aient

agi. Tout vieux que je suis, jai йtй au Marchй Neuf, moi, et jai reзu dans la

jambe un bon coup de hallebarde, parce que je demandais les boules. Pas une вme

nest venue а mon secours. Les йtudiants seuls se sont montrйs.

LE MARCHAND

        Je le crois bien. Savez-vous ce quon dit, voisin? On dit que le

provйditeur, Roberto Corsini, est allй hier soir а lassemblйe des rйpublicains,

au palais Salviati.

LORFEVRE

        Rien nest plus vrai. Il a offert de livrer la forteresse aux amis de la

libertй, avec les provisions, les clefs, et tout le reste.

LE MARCHAND

        Et il la fait,

 
<< [Первая] < [Предыдущая] 41 42 43 44 45 [Следующая] > [Последняя] >>

Результаты 42 - 42 из 45
Фотогалерея